#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

jeudi 9 juillet 2015

Au secours ! j'ai 40 ans

Au secours ! j'ai 40 ans depuis 4 ans, Gaëlle RENARD, Editions Charleston

« Au secours ! j’ai 40 ans depuis 4 ans » décrit le passage de la quarantaine à travers le quotidien de Véro, la narratrice. N’y cherchez pas d’intrigue, il n’y en a pas. Cet ouvrage aborde toutes sortes de thèmes à commencer par les hommes ; les ex et les futurs, et le sexe, puis les enfants, les rides et les cheveux blancs, les ami(e)s et les sorties. Tout y est décortiqué et passé à la loupe.
 
Ce livre fait plus penser à un journal intime, un journal de bord des jours qui passent, qu’à un roman à proprement parler. Avec Véro, on l’aura compris, tout y passe, même le superficiel, même l’intime. La quarantaine est un passage pas toujours indolore, chacune d’entre nous l’appréhendant de la manière qui lui sied le mieux, ou comme elle le peut. Véro ne fait donc pas exception à la règle.
 
Dans son cas ce passage est pour Véro une véritable révolution narrée avec humour. Elle se rend compte que le temps défile vite malgré sa « jeunesse » d’esprit : « Il m’est difficile de me contempler le nombril alors que j’ai à peine le temps de me le nettoyer ! » Elle divorce, change de vie, fait des rencontres, pour finalement s’accrocher à celui qu’elle nomme dorénavant son « troubadour ». Parce qu’il est évident pour elle qu’elle ne peut pas rester seule.
 
Son « troubadour » a quelques années de moins qu’elle, ce qui ne la dérange pas même si certains pourraient la qualifier de « cougar ». Un mot qu’elle exècre en toute franchise : « Ben non, ça ne me fait pas rire. Ça me vexe, ça me complexe, en un seul mot : ça m’humilie. » Parce qu’il faut bien le reconnaître, le terme « cougar » n’a rien de charmant et est quelque peu péjoratif, « Et non. Non. « Cougar » ce n’est pas « mignon » […] C’est « chaton » qui est mignon. « Cougar » ça sent le fauve, la prédatrice, la vieille pathétique qui essaye d’être sexy en imprimé panthère. »
 
Donc, à 40 ans, nous ne sommes pas vieilles. Non, non, M’sieurs, Dames ! Véro l’assure, et elle a raison : « J’ai 40 ans, ne me demandez pas comment ça s’est fait, je n’ai rien vu venir. […] Jusqu’alors, je pensais qu’à 40 ans, on était juste… vieille. Mais l’amie dans la glace me disait tout le contraire. »

D’ailleurs, n’est-il pas courant de dire que l’âge c’est dans la tête ? Le mystère de la jeunesse ne serait-il pas celui-là justement ; savoir rester jeune dans l’âme. L’important étant d’être équilibré et bien dans ses baskets !
 
Véro partage ses petites révoltes, petites, car aucune n’est vraiment grave. L’expression quadragénaire l’incommode et l’agace, et elle ne mâche pas ses mots : « C’est drôlement moche comme mot, quadragénaire… C’est trapu, ça fait couac, ça sent les cors aux pieds, les jambes lourdes et l’Alka-Selzer. Non, franchement, quadragénaire ne correspond pas à la réalité d’aujourd’hui. Quarantenaire serait plus joli. Quarantenaire est un beau mot bien horizontal, un mot qui claque, qui a du peps. »
 
Alors voilà, à 40 ans nous ne sommes plus jeunes, mais pas encore vieilles. Comme disait Coco Chanel : « Personne n’est jeune après 40 ans, mais on peut être irrésistible à tout âge. » Ou encore comme disait Herbert Léonard : « C’est beau une femme à 40 ans, sa vie se vit comme un roman, pas une ride sur le cœur, toujours amoureuse du bonheur. » Merci, Herbert !
 
Ce roman/journal est plein d’humour, sympathique pour passer un moment, légèrement décalé, mais surtout où rien n’est pris au sérieux et où on navigue dans une bonne humeur assez constante. Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’avoir 40 ans pour lire ce livre parce qu’il offre un bon moment à tout âge, surtout s’il est pris au second degré.

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Au secours ! j’ai 40 ans depuis 4 ans
Auteur : Gaëlle Renard
Éditions : Editions Charleston
ISBN : 9782368120361
Prix : Format papier : 17 €
           Format numérique : 10,99 €

1 commentaire:

  1. Je n'ai pas franchement été emballée. Au début ça allait mais dès la moitié lue c'est devenu rasoir si je peux dire ça comme ça.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.