#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

jeudi 9 août 2012

Dans la peau d'un autre

"Mes valeurs s’étaient couchées devant le principe de réalité."
"Une robe de nuages habillait la lune."
"J’étais un brin paranoïaque, mais le diable est dans les détails, non ?"
"Les mouettes planaient au-dessus des vagues dans le seul but, semblait-il, de profiter du spectacle de l’éternité."
Extraits du livre

A L’HEURE DES CHOIX…

Maxence Lance est étudiant chercheur, laboratoire des sciences cognitives : Neurobiologie. De sa rencontre avec une jeune étudiante, Andréa, Max va s’exercer à l’hypnose à la demande de la jeune fille. L’expérience va leur réussir et les motiver à continuer.

Grâce à l’hypnose, Andréa parvient à enregistrer sans aucune difficulté plusieurs chapitres ardus d’un livre pour ses cours.
Entre les deux jeunes gens la passion va naître rapidement mais n’aura pour seul aboutissement qu’une seule nuit. Et pour cause, étant tous deux à un stade crucial de leurs études et à l’approche d’examens importants, ils décident d’un commun accord de ne pas construire cette relation plus avant et en tout cas pas de manière durable.

Le choix que nous devons faire souvent ne sont pas toujours faciles, néanmoins ce qui fait (ou devrait faire) pencher la balance c’est bien la raison.
Dans le cas présent, les deux jeunes gens ne manquant pas ni d’ambition, ni de lucidité vont pencher pour la raison malgré les désirs qui les animent respectivement.

Max s’adonnera à l’hypnose dans un cabaret afin de subvenir à ses besoins tout en continuant ses études. Certes, il ne voit pas cela comme un idéal : "D’une certaine manière, je considérais que je me prostituais, que je pervertissais des connaissances acquises au nom de la science. Mais mes valeurs s’étaient couchées devant le principe de réalité." Comme beaucoup d’étudiant Max n’avait donc pas d’autre choix.

Vu sous cet angle effectivement, l’amour n’avait pas de place, les journées n’étant pas extensibles, tout ne pouvait pas y être calé.

"Les applaudissements du jury qui […] décernait la mention très bien avec félicitations" ne pouvaient que conforter l’idée de Max qu’il avait fait le bon choix quelques temps avant, même si le souvenir d’Andréa l’envahissait.

Cependant un soir, à la fin d’un spectacle d’hypnose comme qu’il était dans sa loge, Max sentant qu’on lui tape sur l’épaule se retourne. L’impensable se produit alors : "Je n’ai vu que du noir […] Quand j’ai rouvert les yeux, le monde avait changé."
Lorsqu’il se réveille, il n’est plus lui, mais "dans la peau d’un autre". Déstabilisé dans un premier temps, il enquête pour savoir qui "il" est devenu.

DE MULTIPLES DECOUVERTES…

Il découvre qu’il est Philippe Mathieu. Ce Philippe Mathieu avait cependant une chose en commun avec lui ; il était également chercheur : "Il avait établi l’existence de neurones miroirs dans les régions du cerveau impliquées dans le phénomène hypnotique."

Par chance, dans son inconnu, il y retrouvait au moins un élément pour le moins important et commun avec lui-même. Mais, les interrogations prenaient beaucoup de place et Max avait besoin de réponses. Comment pouvait-il être possible de se retrouver dans la peau d’un autre sans rien connaître de sa vie et surtout en ayant conservé les souvenirs propres à soi-même ?

Plutôt ambiguë comme situation, sauf que dans le cas de Max, si passionné de recherches, se retrouver sur ce "terrain" ne pouvait que l’inciter à se pencher sur les recherches de Philippe, plus que tout autre chose. Seulement, il devait agir avec finesse puisque, bien que dans le corps d’un autre, il avait tout de même conservé sa personnalité propre ainsi que son comportement qui devaient être bien différents que ceux du corps investit : "C’était moi et pourtant ce n’était pas moi. Soudain, je n’ai plus su qui j’étais…"

Max menait de front les investigations tant sur la vie professionnelle que privée de Philippe, tout en restant prudent. Sa surprise fut grande lorsqu’il se retrouva face à Andréa qui était devenue la petite amie de Philippe.

Mais, où allait le mener toute cette histoire ? Xavier MULLER nous emporte savamment sans que la lassitude s’installe. L’auteur nous offre une imagination associée à la science dont c’est son métier, rappelons-le. Ce qui fait que le récit reste crédible de bout en bout, tout en étant extrêmement passionnant.

Tout nous tient dans ce roman, que ce soit les personnages, le suspense ou le style même de la narration, la verve de l’auteur ou encore la multitude de détails indispensables pour un bon thriller.
Impossible de nier que c’est un bon roman !

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Dans la peau d’un autre
Auteur : Xavier MULLER
Editions : XO Editions
ISBN 13 : 9782845634848
Prix : 19,90€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.