#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

lundi 23 mai 2011

Le monde est une chanson

"Saint-Germain, aujourd’hui, n’a plus la main. Les légendes ont pris froid, les Prévert sont sous le béton noir qui recouvre leur caveau, les caves à chansons ont pris l’eau. Je m’en vais rejoindre le métro et voir si les fleurs du mal poussent toujours sous le balcon des héros de papier. Je veux sentir battre le cœur de la ville. Il est impossible d’aimer la chanson de langue française sans aller voir sa figure de bobonne rafistolée par la témérité de la modernité galopante."
Extrait du livre

VOYAGE EN CHANSONS…

Guy Delhasse nous offre ici une belle petite anthologie de la chanson française en nous contant ses anecdotes à travers un récit voyageur et tout aussi mélodieux que son thème.
De paris à Montréal, de Bruxelles à Toulouse, en passant par Liverpool, Los Angeles ou encore New York et bien d’autres.

En passant également de Jacques Brel à Jacques Dutronc, de Joe Dassin à Charles Aznavour, François Béranger, Renaud, Yves Simon et j’en passe.
L’auteur vagabonde de ville en ville, de pays en pays, en nous tenant par le bras au gré de belles découvertes. Il nous colle çà et là des refrains, pour certains un peu oubliés mais en tout état de cause pour notre plus grand plaisir.

Il nous rafraîchit la mémoire de manière assez talentueuse, il faut bien le reconnaître. Il nous enivre d’une douce nostalgie…enfin, pour ceux qui ont traversé ces décennies 60, 70, 80 mais il ne s’arrête pas là puisqu’il remonte gentiment jusqu’à nos jours. Nous nous laissons berner par cette mémoire en découvrant son périple à travers toutes ces années pas toujours de grande fraîcheur dans nos esprits.

LES MESSAGES LANCES A TRAVERS LES CHANSONS…

Nous avons presque oublié les débuts d’un chanteur dont la renommée n’est plus à faire. A l’époque, ce "talent neuf déborde d’invention, un blond chanteur prénommé Renaud, une belle gueule de poupon qui gratte sa guitare à la pizza du Marais […]Il va falloir prendre le temps de le comprendre, ce gars. Il ne sort pas du même bois que Le Forestier qui a poussé "Comme un arbre dans la ville", il provient des quartiers des poubelles et l’exprime…" Que de souvenirs !

Béranger transmettait lui aussi des messages, et quels messages déjà ! "Plein d’humour, il dénonçait ce que nous étions et sommes toujours : un troupeau de moutons. […] Il y a quelque chose d’inachevé chez Béranger et personne n’a eu la carrure pour transmettre son héritage aux générations suivantes."  Certes, certains de nos chanteurs actuels ont bien essayé et le tentent encore mais par des tentatives bien maladroites, dirons-nous ! Leurs messages ne passent pas ! Ou alors "les moutons" que nous sommes n’entendons pas ces paroles, pour certaines pleines de sens, mais rarement mises en valeur pour nous toucher vraiment. En ce temps là, nous étions loin de ces gosses adolescents révoltés qui cassent tout pour un rien.

Au passage, l’auteur nous fait part de sa passion pour Paris, communément appelé ville lumière : "Tout le monde ne partage pas mon exaltation très provinciale pour Paris". Mais, l’auteur ne s’arrête pas à la capitale de notre belle France. Il parcourt nos régions enchantées, en chanson, et nous adresse en même temps une jolie phrase parmi tant d’autre : "Ce ne sont pas les directions qui manquent dans les chansons". Et d’ajouter, entre autre également : "Un voyage en Italie" avec Delerm ? Un "week-end à Rome" avec Daho ? Un citytrip à "Barcelone" avec Simon ? […] Pourquoi pas une escapade à "Amsterdam" avec…Béart ?"

TOUT UN MONDE A PARCOURIR…

Puis, l’auteur nous emmène avec lui au Québec, nous ne lâchons toujours pas son bras agitateur de musique. Autre périple, autres chansons… : "Montréal respire en français mais la musique lui traverse la peau comme des lames de souffrance." Et continuant sur New York : "Immense, cette ville. Je ne peux l’absorber que de l’intérieur comme si ses bruits, ses odeurs, ses couleurs devaient traverser mon corps".

Sans oublier d’autres villes clés de l’Amérique, continuons la balade en Angleterre, à commencer par Liverpool avant de revenir sur la Bretagne pour repartir sur la Belgique : Bruxelles, liège…
Guy Delhasse aime la chanson et nous le fait savoir par ce superbe périple agrémenté d’extraits de chansons tout au long des pages. Il nous rappelle les titres, les chanteurs ainsi que les années des chansons citées. Il ne laisse rien au hasard, le tout raconté comme une histoire et non comme un dictionnaire, un répertoire ou un catalogue.

Guy Delhasse donc, aime la chanson en général, il est notamment l’auteur de "Hugues Aufray, chansongraphie 1959-1999" paru aux éditions quorum en 1998. Auteur également de "Pierre Rapsat, chansongraphie" aux éditions Luc Pire en 2003 et de "Petites histoires de chansons à guitare" aux éditions Camion Blanc en 2006.

Quelques jolies phrases relevées au cœur du livre :

"Nous sommes déjà le passé de ceux qui nous suivront dans cette transe unique transmise par nos créateurs pour laisser quelques traces dans un cimetière."
"Les chansons se font sable et les refrains prennent l’eau. Comment les protéger contre les tempêtes de l’oubli."
"L’élégance de l’écriture mérite d’être mise en lumière."
"Les chansons ne meurent pas, les guitares ne se taisent jamais…ce sont les chanteurs qui s’en vont."
"Je suis incapable de trier les sensations qui cavalent dans ma tête."
"Les biographies ne sont que griffes du vent sur passages du temps."
"Une vie sans fleuve est un saule sans pleurs."
"Je rentre chez moi. Je veux poser ma mappemonde sur les oreillers verts des collines qui douillettent ma ville."
"Les partitions des pavés sont caressées de tendresses secrètes : je me sens comblé même si la nuit commence à coudre les maisons sur une même toile de fond."
"Il suffit de chanter et les directions se fixent à l’horizon comme des phares allumés dans la nuit."
"Le ciel est d’un gris à faire grincer de désespoir les dents des ours bruns."

Sans être excessif, ce livre vaut largement son prix. Une belle présentation et une bonne qualité générale, telles que nous les connaissons chez cet éditeur. L’auteur joue avec les titres pour construire des phrases poétiques ou de jeux de mots dans un bel assemblage.
Précisions non négligeables de titres de chansons de tous temps, dont Guy Delhasse cite des extraits accompagnés des noms des chanteurs et des années de sorties des titres en question.
Une belle promenade que ce livre si bien raconté. On aurait peut-être souhaité l’ouvrage un peu plus long.

Marie BARRILLON

Informations sur le livre :

Titre : Le monde est une chanson
Auteur : Guy Delhasse
Editions : Le Somnambule Equivoque
Collection : Exaltations
ISBN : 9782930377186
Prix : 10,00€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.