#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

jeudi 9 janvier 2014

Parents

Maman, ce petit mot... (juste pour elle)

 
Maman, on le dit pendant l'enfance,
On le répète la vie durant
On le chuchotte même dans l'absence
Chaque jour, c'est comme un chant.

Ce petit mot qui n'a qu'un sens
Est grand dans notre coeur enfant
Que nous restons malgré les occurrences
Maman, c'est notre sang.

Maman, c'est l'antidote à nos chagrins
C'est la force qui nous manque
C'est la tendresse qui nous soutient
C'est la seule qui nous entend.

Maman, quoi qu'il arrive, il n'y en a qu'une
Elle est là, même dans l'absence
Nos larmes sont pour elle, une à une
Comment vivre sans sa présence ?

Maman, sans toi, c'est le coeur qui hurle
Plus de sourire, trop de distance
Le froid est là, il nous envahit
Sans toi, c'est la vie sans espérance.

 © Marie BARRILLON
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La mère
 
La voix de la mère
Comme unique repère
Aux premières couleurs de la vie
Comme un conte bien écrit.

Le cœur de la mère qui sourit
Et notre regard s’en nourrit.

Elle partira sans rien, un jour
Nous laissant là sans détour
Avec nos bagages pleins d’amour
Qu’elle aura façonné chaque jour.

On se déchire le cœur
A l’aimer en douceur

On tricote dans notre esprit
Des chemins pleins de vie.
La mère c’est cette femme
A qui on donnerait notre âme.

© Marie Barrillon
 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L’homme fatigué

Du haut de ta forme,
Tu fais le brave homme.
Ton cœur fatigué
Expire avec difficulté.

Mais toi, tu vois la vie
Comme si c’était ton amie.
De la vie à la mort,
Là demeure notre sort.

Tu te vois éternel,
Pourtant, la vie est infidèle.
Gageant sur notre fin
Quand on monte dans son train.

Tu ne connais pas ton arrivée,
Mais, elle, elle le sait.
Elle ne te dira pas de descendre.
Elle te jettera sans être tendre.

Je voudrais du fond de mon être,
Que tu te poses avant d’être
Celui qu’elle aura choisit
D’éteindre sans bruit.

(A mes parents)

© Marie Barrillon

1 commentaire:

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.