#Roman "Camille, regarde devant toi !" à découvrir, ici !

samedi 21 mai 2011

Entretien avec Charles Pons

Entretien avec Charles Pons

(“Les petites fleurs du bien”, Edition Edilivre)



1001 Livres : Quand et comment a commencé ton parcours littéraire ?

Charles Pons : Dans la cour d'une ferme où j'avais été placé en nourrice avec mon frère Patrick. J'avais décrit le combat de deux coqs. Ma mère s'en souvenait longtemps après disant que cela lui donnait toujours la chair de poule d'entendre ce texte.

1001 Livres : Dans ce domaine, quels sont tes projets à venir ?
Charles Pons : Continuer à écrire même après ma mort. Être publié et distribué dans toutes les bonnes librairies (J'ai environ 140 livres déjà écrits et prêts à être publiés)

1001 Livres : Et tes lectures, quelles sont-elles en général ?
Charles Pons : Durant mon enfance je lisais Akim le Roi de la Jungle, puis un peu plus tard des romans policiers de Carter Brown.
J'ai aussi lu pas mal de chansons et poésies
J'achète maintenant beaucoup de livres que je stocke sans même les lire. J'ai écouté pas mal Bob Dylan et lu les poètes de la beat génération (Kérouac, Ginsberg et les autres)

1001 Livres : As-tu un livre de "chevet" en particulier ?
Charles Pons : J'aimerais bien lire. J ai des velléités de lecture mais ne peux me concentrer sur la lecture vu la dose de médicaments que je prends depuis plus de trente ans.

1001 Livres : Un mot, une citation qui qualifierait l’homme littéraire que tu es ?
Charles Pons : « Le ciel est en haut » (Charles Pons)

1001 Livres : Quelle place tient l’écriture dans ton quotidien ?
Charles Pons : Pendant une longue période je ne pouvais pas écrire ni penser une seule phrase.
J'avais du « Retard d'expression ». Depuis tout s'est remis en marche et « coule de source ».
En ce moment j'écris pratiquement tous les jours sans oublier les nuits.

1001 Livres : Où puises-tu ton inspiration ?
Charles Pons : Où elle se trouve quand elle se laisse attraper.

1001 Livres : As-tu un "rituel", des petits "trucs" indispensables lorsque tu écris ?
Charles Pons : J'allume la lumière quand il se fait nuit ; Il m'arrive aussi d'écrire au MP3 sur les oreilles en écriture automatique.

1001 Livres : Le monde de l’édition est en souffrance. Que penses-tu de cette phrase ?
Charles Pons : J'ai souffert plus dans mon existence que le monde de l'édition dans son intégralité.

1001 Livres : A ton sens, que serait ta vie sans l’écriture ?

Charles Pons : Elle serait à sens unique et je n'ai pas le permis. Elle serait en somme une somme d'ennui.

1001 Livres : A part l’écriture, as-tu d’autres passions ?
Charles Pons : le permis de bien se conduire, marcher sur l'eau, chanter, chanter et encore chanter, sans oublier Valéria

Propos recueillis par Marie BARRILLON



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire...
N'hésitez pas à vous abonner (en haut à gauche de la page) pour recevoir par mail les publications du blog.